Poncer le parquet : comment le faire et à quoi ça sert ?

Dans un article précédent, nous avons vu quand poncer le parquet et nous avons également donné quelques conseils pour éviter de l’abîmer prématurément. Dans cet article, nous décrirons comment lisser un parquet. Une opération que nous ne recommandons que dans le cas où, bien évidemment, un tel ponçage est nécessaire et à n’effectuer que si vous êtes capable d’utiliser une ponceuse adéquatement.

Sinon, notre conseil est de laisser tomber (c’est-à-dire d’éviter de le faire vous-même) ou en tout cas de vous équiper de machines de lissage spéciales qui facilitent cette tâche. Argument que nous approfondirons dans le paragraphe suivant.

Avec quoi décaper le parquet ?

Tout d’abord, pour procéder au ponçage, vous devez de préférence disposer d’une meilleure ponceuse à bande (optez notamment pour des modèles capables d’atteindre les bords) ou bien vous devez louer une machine spécialement conçue pour le lissage du parquet. Avec lui, vous ne pouvez guère vous tromper, il suffit d’être expliqué soigneusement comment il doit être utilisé. L’achat d’une telle machine n’a pas de sens étant donné le coût exorbitant et (compte tenu également de l’utilisation occasionnelle, ce serait une dépense inutile au niveau amateur).

Nous aurons besoin de papier de verre à grain grossier et fin. Ne manquez même pas le mastic pour le bois, les lunettes de protection et le masque (le lissage du parquet implique la création de beaucoup de poussière donc il faut se protéger ; il n’est certainement pas bon d’inhaler la poussière), un aspirateur, un chiffon et de la cire ou de l’huile (éventuellement aussi des peintures).

Comment poncer le parquet ?

Avant de procéder au ponçage du parquet vous devez vous poser les questions suivantes :

« En suis-je capable ? Suis-je sûr de pouvoir faire du bon travail ? Est-ce que je connais l’utilisation de la ponceuse ? »

Si vous avez répondu oui à ces questions alors vous pouvez procéder aux étapes à suivre pour poncer le parquet. Sinon, mieux vaut le laisser tranquille et s’appuyer sur une entreprise spécialisée. Bien sûr, ce n’est pas donné de faire appel à une entreprise, mais cela vous coûtera certainement moins cher que de refaire entièrement le parquet en cas d’erreur.

Ceci dit, il suffit de décrire les étapes à suivre pour poncer le parquet :

  • Dégagez le sol des obstacles.
  • Vérifiez qu’il n’y a pas d’éléments cassés ou mal fixés.
  • Le dégraissage : il peut être défini comme la « première couche » où l’essentiel des imperfections est éliminé. Pour ce travail, des papiers abrasifs plus épais doivent être utilisés. Ensuite, vous devez passer au papier de verre plus fin.
  • Le jointoiement : cette opération permet de corriger les imperfections dues aux espaces présents entre les bandes.
  • Ponçage : dans ce cas, il faut utiliser des papiers abrasifs fins et ne pas oublier (comme écrit aussi dans l’article « Comment lisser le bois ») de suivre les fibres du parquet. Il faut commencer par le centre puis passer aux bords.
  • Nettoyage du parquet : mieux s’il est fait avec des aspirateurs (pour un meilleur dépoussiérage utiliser également des chiffons à utiliser après l’aspirateur).
  • Finition : cette dernière opération peut être réalisée avec la cire que vous avez peut-être déjà utilisée pour l’entretien ordinaire ou avec des huiles qui, en plus de garantir la transpiration (comme le font les cires), rehaussent les couleurs naturelles du parquet. Vous pouvez également utiliser des peintures qui ont pour tâche d’assurer l’imperméabilisation du sol.

Lisez aussi nos articles sur :

Comment utiliser une ponceuse ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*