Makita BO3710 : test et avis sur la meilleure ponceuse de finition ❤️

Semblable au modèle BO3711, la Makita BO3710 est une ponceuse vibrante classique, dont la principale différence est le prix inférieur et l’absence de régulateur de vitesse. L’appareil est donc particulièrement adapté aux bricoleurs amateurs.

Makita BO3710, test et avis sur la meilleure ponceuse de finition

Comme d’habitude chez le fabricant, le modèle Makita BO3710 convainc également avec beaucoup de performances mais une gamme d’équipements allégée – mais à un prix raisonnable.

Ce que la ponceuse orbitale a exactement à offrir et pourquoi nous recommandons le frère BO3711 (notre test complet) ou même le concurrent de Bosch, nous l’avons découvert pour vous dans un test détaillé.

Makita BO3710 : présentation de la ponceuse vibrante

La Makita BO3710 est une ponceuse 1/3 feuille. En tant que telle, elle est plus grande que la plupart des ponceuses. Sur le dessus de l’outil, il y a de la place pour une poignée en forme de tonneau en plus du bouton traditionnel. Les concepteurs ont clairement voulu que la ponceuse soit tenue par la poignée la plupart du temps. La grande gâchette à deux doigts l’exige, à moins que le verrouillage de la gâchette ne soit engagé. Pour tous ceux qui aiment tenir leur ponceuse par le dessus, la Makita BO3710 conserve le bouton.

Le BO3710 de Makita est une ponceuse à vitesse unique. Le moteur est dimensionné pour faire fonctionner le grand tampon pendant les opérations de ponçage de finition. Pour un enlèvement rapide de matière, il existe de meilleures options. L’absence de vitesse variable peut être un problème pour les travaux délicats.

Cependant, la vitesse par défaut de la ponceuse constitue un bon équilibre la plupart du temps. La grande plaque de base compense ce que le moteur ne peut pas faire avec sa puissance brute. Le BO3710 effectuera la plupart des travaux plus rapidement que n’importe quelle ponceuse 1/4 feuille.

La plaque de base de la ponceuse est fabriquée en une seule pièce. Elle est plus épaisse et plus solide que les plaques de base de la plupart des ponceuses. Des sangles lourdes ajoutent encore plus de rigidité. Ce choix de conception donne à la Makita BO3710 une base incroyablement robuste qui affecte presque toutes les autres propriétés de la ponceuse. Pour commencer, la durabilité de la ponceuse est bien au-dessus du lot. Le métal surpasse tout simplement le plastique que les autres fabricants utilisent sur leurs ponceuses.

La BO3710 n’utilise pas les traditionnelles pinces métalliques que presque toutes les autres ponceuses utilisent pour fixer le papier de verre. Les leviers de cette ponceuse sont reliés à une plaque métallique qui saisit et bloque le papier de verre en place. La puissance de maintien de ce système est comparable à celle du système à fil.

Les ingénieurs de Makita marquent des points avec des mâchoires à ouverture plus large qui facilitent l’insertion du papier, et une conception entièrement métallique. Le crochet dans lequel le bras de l’actionneur s’accroche pour bloquer la mâchoire vers le bas confirme cette affirmation. Le crochet fait partie du moulage qui forme la base. Il est peu probable qu’il se brise, quelles que soient les circonstances.

Pourquoi vous devez avoir cette ponceuse de finition dans votre atelier de bricolage ?

Performances de broyage du BO3710 de Makita

Le fait que Makita soit principalement à l’aise dans le domaine des outils professionnels et des machines-outils se remarque déjà dans les performances de meulage supérieures à la moyenne. Le modèle BO3710 de Makita ne fait pas exception. Quiconque a beaucoup à broyer trouvera le bon partenaire dans cette ponceuse vibrante.

Contrairement au Makita BO3711, la vitesse du Makita BO3710 moins cher ne peut pas être réglée via un régulateur de vitesse.

Selon le domaine d’application, ce n’est pas un inconvénient, mais cela limite quelque peu les utilisations possibles de la ponceuse orbitale. L’appareil fonctionne à 11 000 alternances par minute au ralenti. Comme avec le BO3711 de Makita, l’appareil ne faiblit pas lorsqu’il est appuyé sur la pièce.

Le moteur fournit une puissance suffisante de 190 watts et convient également à un fonctionnement continu sans aucun problème. Le circuit oscillant relativement grand permet un enlèvement de matière très productif, aussi bien avec du bois qu’avec des matériaux plus durs comme le métal.

Manutention de la ponceuse Makita BO3710

La conception robuste mais mince du Makita BO3710 se reflète également dans le poids. L’appareil pèse environ 1,6 kg et se situe donc dans la catégorie de poids moyen par rapport aux autres ponceuses orbitales. Ceci est particulièrement visible après de longues périodes de travail des bras et des mains.

Lors de longs travaux de ponçage avec la ponceuse vibrante BO3710, le système de vibration intégré, véritable innovation qui fonctionne avec des contrepoids, permet de réduire efficacement les vibrations. Cela signifie que même à grande vitesse, il n’y a que très peu de vibrations, ce qui rend le travail très agréable. Les picotements gênants dans les mains et les bras appartiennent enfin au passé.

Fonctionnalités

Ponceuse vibrante haute qualité

Changer le papier de verre est particulièrement gênant sur de nombreuses ponceuses orbitales. Les fermetures velcro sont une variante simple, mais malheureusement elles s’usent relativement vite et perdent leur pouvoir de maintien. Un système de serrage, tel qu’utilisé dans la Makita BO3710, parle de longévité, car cela ne montre aucune fatigue du matériau.

Les deux leviers de serrage puissants sont faciles à utiliser, mais maintiennent fermement le moyen de ponçage, même avec des matériaux difficiles. Le changement est effectué en quelques secondes et peut donc également être effectué entre deux processus de ponçage.

Il convient également de mentionner le dispositif d’aspiration intégré dans le plateau de ponçage pour la poussière de ponçage qui se produit. Il fonctionne très efficacement et est couplé à un bac à poussière, qui pourrait être un peu plus grand. Incidemment, à notre avis, le dispositif d’aspiration de Makita fonctionne de manière plus fiable que celui de nombreux appareils Bosch (verts), tels que le Bosch PSS 250 AE, que nous avons également testé.

Makita BO3710 pour un meilleur dépoussiérage

Le mécanisme de dépoussiérage de la Makita BO3710 est une amélioration significative par rapport aux autres ponceuses de feuilles 1/4. L’épaisse base métallique cache des conduits d’air internes qui acheminent la poussière collectée par les 8 trous de la base vers le sac filtrant à l’arrière de l’outil.

Ces voies d’air sont ~10x plus grandes qu’elles ne le sont sur les ponceuses plus petites, qui n’ont pas de place pour elles dans leurs plaques de base minces. Cette conception fait du système de dépoussiérage de la Makita BO3710 une star.

Malheureusement, tout cet air doit encore être déplacé. Le moteur de la BO3710 fait de son mieux, mais l’outil ne parvient pas à collecter toute la poussière. Les performances de dépoussiérage sont toujours meilleures que sur n’importe quelle ponceuse 1/4 feuille que nous avons testée, mais le BO3710 ne peut pas atteindre le niveau de performance d’un dépoussiéreur dédié.

Le sac en tissu inclus dans le kit ne fait guère plus que cocher un élément nécessaire dans la description du produit. Lorsque le sac est fixé à la ponceuse, il filtre l’air et retient la poussière, mais il ne fait rien de bien. La poussière super fine passe à travers les parois du sac. La poussière lourde s’accumule jusqu’à ce qu’il soit temps de vider le sac.

La fermeture éclair ne facilite pas ce processus. Une barre en plastique située sur le dessus du sac permet de s’assurer que le sac ne touche pas le sol et reste attaché à l’outil lorsqu’il se remplit. Cette barre est plus solide que celle que l’on trouve dans la plupart des autres sacs.

Dans l’ensemble, l’aspiration de la poussière avec le sac attaché est bonne. La ponceuse ramasse la majeure partie de la poussière produite par la ponceuse et la dépose dans le sac où elle doit être. Une partie de la poussière est toujours en suspension dans l’air et distribuée dans la zone de travail. Le B03710 de Makita n’est en aucun cas une machine sans poussière.

Avec un collecteur fixé à l’outil, le BO3710 se transforme en un aimant à poussière. Le flux d’air à travers la plaque de base est si important que l’outil peut être utilisé comme un aspirateur. L’outil ne laisse aucune poussière derrière lui pendant son fonctionnement. Ses performances sont aussi proches de la perfection qu’il est possible de l’être.

Si vous ne pensez pas à acheter un adaptateur qui s’adapte à la fois au tuyau de votre aspirateur et à l’orifice à poussière de la BO3710, vous ne pourrez peut-être pas voir la ponceuse réaliser ce tour de force. Makita n’inclut pas l’adaptateur dans le kit.

Accessoires

La boîte à poussière et le filtre en papier sont fournis directement par le fabricant. La livraison comprend également un premier jeu de papier de verre.

Malheureusement, la ponceuse vibrante Makita BO3710 ne semble être disponible que dans cet ensemble plutôt spartiate. On aurait aimé une mallette en plastique ou même un Makita MAKPAC pour le ranger ici.

Les avantages de la Makita BO3710

  • Grande base entièrement métallique, absolument plate et robuste,
  • Grande capacité de 1/3 de feuille,
  • Pinces à papier entièrement métalliques,
  • Grands conduits internes de dépoussiérage,
  • Grande durabilité

Les inconvénients

  • Un peu sous-motorisé,
  • Sac de collecte des poussières de mauvaise qualité,
  • Pas d’adaptateur de tuyau,
  • Pas d’isolation des vibrations,
  • Vitesse unique

Cliquez ici pour découvrir les meilleures ventes en ponceuses vibrantes sur Amazon

Makita BO3710 : Avis d’utilisateur sur la ponceuse

L’avis de François : Mon B&D de 30 ans commençait à chauffer, il était donc temps de le mettre hors service. Cependant, j’étais au milieu d’un chantier et j’avais besoin d’un remplacement immédiat. Après avoir examiné les différentes options, j’ai choisi la Makita BO3710 parce qu’elle avait une bonne puissance de 190 W et une vitesse de rotation élevée, et qu’elle n’était pas aussi chère que les autres de sa catégorie.

J’aime particulièrement la semelle à  » plaque perforée  » qui donne la possibilité d’utiliser des feuilles de papier de verre générique et d’utiliser la plaque perforée fournie pour faire des trous qui permettent d’extraire et de collecter la poussière, le tout en une seule opération simple. De plus, le mécanisme de fixation du papier de verre générique est très efficace et maintient bien le papier. Il est bien sûr possible d’acheter une semelle « crochet et boucle » afin d’utiliser des feuilles de papier « crochet et boucle » prédécoupées.

Les poignées sont bien positionnées et confortables et la gâchette et le bouton de maintien ne gênent pas lorsqu’on appuie sur la ponceuse. Ma seule petite critique est que le système « gâchette + bouton de mise en marche » est un peu inutile ; avec ce type d’outils, on veut soit qu’il soit « allumé » (pour une durée significative) ou « éteint » (quand il n’est pas utilisé) ; un simple interrupteur sur le côté de la poignée aurait été suffisant au lieu de devoir actionner la gâchette et le bouton de mise en marche simultanément à chaque fois.

Dans l’ensemble, Makita BO3710 très efficace qui a produit un excellent résultat.

Cliquez ici pour découvrir les meilleures ventes en ponceuses vibrantes sur Amazon

Conclusion

Malgré la puissance moteur relativement faible, la Makita BO3710 peut convaincre avec de très bons résultats de meulage et sait également inspirer en termes de maniabilité. Il n’est en rien inférieur à son frère plus souple, le BO3711, mis à part l’absence de contrôle de vitesse, qui justifie le prix inférieur.

En revanche, la différence de prix est relativement faible. Le BO3711 propose également un MAKPAC inclus pour environ 15 euros supplémentaires. La ponceuse orbitale Bosch PSS 250 AE que nous avons testée offre également plus de flexibilité et plus d’accessoires pour un prix similaire avec des performances légèrement inférieures.

En fonction de ce que votre budget vous permet, nous vous proposons donc deux alternatives, comme illustré à gauche. Nous vous conseillons donc soit d’acheter la Makita BO3711J un peu plus chère (en kit), soit de faire un compromis en termes de performances avec la ponceuse orbitale Bosch PSS 250 AE moins chère sans sacrifier la flexibilité et les accessoires.

Lisez aussi notre test et avis COMPLET sur :